More is less

12/01/2015

Le mensonge permanent

De silences lâches en mensonges éhontés, le pouvoir de Hollande et Valls nous prennent vraiment pour des imbéciles.

Mercredi 7 janvier vers 12h30, Antoine Mercier ouvre son journal la voix blême pour annoncer une attaque grave au siège de Charlie Hebdo. Dix morts au moins, affreux ! Le Président de la République est annoncé. Pour une fois qu’il est là où on peut l’attendre ! Sa déclaration est comme à son habitude fuyante. Il confirme que onze personnes sont mortes. Il ne cache pas qu’il y a des journalistes parmi les morts. Mais il n’ose pas dire Wolinski, Charb, Cabu, Tignous sont morts. On ne le saura qu’une demi-heure plus tard sur France Inter. C’est la lâcheté habituelle de François Hollande. Il ne sait pas dire les choses. Il fait avec nous comme avec sa Trierweiler.

Depuis quelques jours tout le monde comprend que des attentats de type jihadiste se préparent. A Dijon un automobiliste fonce sur des passants au cri de "Allahou akbar’. Ce n’est rien braves gens, ce n’est qu’un déséquilibré. Le lendemain le même scénario se produit à Nantes. Circulez, c’est encore un détraqué.

Le lendemain du carnage de Charlie Hebdo, une policière est abattue à Montrouge. On nous dit qu’il n’y a pas de lien avec l’attentat de la veille. Mais on apprend que la section antiterroriste du parquet est saisie. On comprend qu’on nous prend pour des imbéciles.

Tout le monde sait que depuis quelques années, dans les établissements scolaires il devient difficile de parler de laïcité. De plus en plus l’idée selon laquelle la croyance passe avant la liberté fait son chemin. Tarek Ramadan est de tous les plateaux télévisés, pendant que Caroline Fourest est vilipendée. Tout va pour le mieux madame la marquise et gare à l’amalgame. Mais aujourd’hui la ministre de l’éducation reçoit à tout va. Enfin on reconnait qu’il y a des problèmes.


Réalisé avec Qlam - LGPL