More is less

jeudi 28 septembre 2017

Parti socialiste : la poisse

Le parti socialiste me harcèle de ses mails. S'il y bien un lien «se désinscrire», le procédé est grossier. Il vous mène à un «captcha» spécialement étudié pour être dissuasif et en anglais de surcroit. Décidément ces gens sont ignobles. Faudra-t-il que je porte plainte ?

Moi Président, je décorerai un prince saoudien de la légion du déshonneur,

Moi Président, je laisserai mon ministre des affaires étrangères vendre en catimini au Qatar, le centre culturel à Vienne (Autriche)

Moi Président, Cabu, Wolinski, Tignous, Charb et plein d'autres talents se feront assassiner par un abruti à la solde des saoudiens et des qataris susnommés,

Moi Président, je porterai atteinte au droit et aux libertés,

Moi Président, je ferai une loi travail contre les travailleurs,

Moi Président, je saignerai le contribuable moyen et je gaverai les fortunés,

Moi Président, je ferai voter une loi de déchéance de la nationalité qui respire l'extrême droite,

Moi Président, le PS sera laminé.

Moi Président, j'ai tant trahi que j'ai renoncé à me représenter.

Et moi citoyen, ces gens me dégoutent. Qu'ils aillent se faire voir. Et s'ils me poursuivent de leur assiduité, ça ne fait qu'ajouter à leur ignominie.

Essayez de vous défaire de cette glu ! Le lien «se désinscrire» vous conduit à la copie d'écran ci-dessous.

J'ai pourtant tenté d'en passer par cette félonie. En vain. Les images sont piégées et ce n'est jamais bon.

Mesdames et messieurs du parti socialiste, votre procédé, en plus d'être abject, est illégal. Nous devons pouvoir nous opposer de manière simple. C'est la loi : Code des postes et des communications électroniques - Article L34-5

Et de grâce, n'invoquez pas de raison technique. Vous êtes mauvais en tout, c'est entendu. Alors je vous explique. Quelqu'un peut usurper mon identité pour vous envoyer un mail, mais il ne pourra pas recevoir le courrier qui est destiné à l'une de mes boîtes aux lettres. Donc, lorsque je fais opposition, vous devez en retour m'adresser un mail signé de confirmation. Si je confirme, vous êtes sûr que c'est bien moi qui en ait fait la demande. Là, vous DEVEZ me radier de votre liste sans discuter. C'est comme ça que font tous les sites honnêtes.

Que faire ? Voulez-vous que je transmette ce billet au canard enchainé ? Préférez-vous qu'un autre organe de presse fasse ses choux gras de vos procédés ignobles ? Appliquez la loi et fermez la.

PS: Il y a une autre forme de captcha très efficace. Il suffit de demander à l'internaute «Le parti socialiste, c'est quoi ?». Si dans la réponse il y a l'un des mots « mufles», «traitres», «ordures», c'est que ce n'est pas un robot, mais un citoyen lambda.

PS bis : Le dernier de mes fils, vient de me renseigner sur la nature du captcha utilisé par le Parti socialiste pour nous dissuader de nous désabonner. C'est une perfidie de Google, qui l'utilise pour je ne sais quelles statistiques. Donc en plus le parti socialiste est inféodé à Google. Il y a le discours sur les gafa et les partiques serviles. Ça n vous rappelle pas quelque chose au ministère de l'éducation nationale ? Quand je vous dis que c'est une bande de mafieux, ...


Réalisé avec Qlam - LGPL